Sous le pinceau exactement, pas à côté, pas n'importe où !

Publié le par girelion.over-blog.fr

visiteurs--FILEminimizer-.jpg

 Copie-po-FILEminimizer--copie-copie.jpg

L’Atelier d’Aloïse endormi, a passé l’hiver à l’abri de ses peintures, et mis en gestation ses toiles afin de mieux distiller ses couleurs et son savoir à ses élèves de l’Aillantais et du Jovignien . Cet été, il se réinvente une exposition avec style, hors des modes.

Sous le soleil exactement, , subtilement planté pour rêver des graines en devenir. C’est ce thème des graines qui est dressé par les pinceaux de Catherine, des toiles  comme des parturientes en attente d’ arbres qu’elle a adoré traiter aux expos en 2012 et en noir et blanc  en 2013.

Sous le soleil exactement, un authentique atelier, ouvert pour la troisième année, un brin désordonné, une galerie  décontractée, d’ailleurs plus maison de famille en campagne qu’antre d’artistes.
Pour Lionel ce fut une lente maturation, des repentirs, des reprises et des abandons. La frontière entre abstrait et figuratif s'est amenuisée. "On ne traite bien le premier qu'en maîtrisant aisément le dernier" dit-il. La palette est éclatante, la couleur fluide. L'espace se fragmente, se reconstruit. Il a ressorti les toiles restées à Berlin  de 2002 à 2012. Le même trait incisif, l'écriture griffée, la même énergie explosive donnent une idée de la maturité et de la continuité de son travail.

Dans ce petit coin d’art, à quelques kilomètres d’Auxerre et à quelques pas de leur ami artiste Olivier Penhouet, Catherine et Lionel Girard vous invitent à regarder le temps peint et repeint différemment, tout doucettement,  peut-être même à l’ oublier .
Entre vigueur et lumière, affirmation, calme et partage, avec le trait de pinceau sans concession, c’est ici que le temps s’arrête, le temps d’une contemplation.

Un Atelier carrément peinture.

Août 2014

 
Lionel et Catherine Girard
        Plasticiens

Les Ateliers d'Aloïse

41, Grande rue Saint Antoine

89110 Aillant sur Tholon
03 45 85 94 38

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article